Le liège

Le liège

Le liège est l’écorce renouvelable du chêne-liège (Quercus Suber L). Cet arbre est apparu il y a plus de 60 millions d’années dans laMéditerranée Occidentale. L’homme a appris depuis des milliers d’années à l’extraire à le travailler et àl’utiliser.

Il s’agit d’un un tissu végétal composé de micro cellules, ayant en général une forme polyédrique. Les espaces intercellulaires sont remplis d’un mélange gazeux, identique à celui de l’air. Les caractéristiques spéciales du liège et de ses multiples applications sont dues à la structure alvéolaire du tissu subéreux et la nature des membranes cellulaires

Le travail du liège

La saison d’écorçage débute en juillet et s’achève en septembre. Des planches d’écorce sont détachées et des soins spécifiques leur sont administrés afin de ne pas affecter l’assise phellogène. Celle-ci produit non seulement des cellules, mais agit aussi sur la reconstitution de l’écorce de l’arbre.

Le premier démasclage des arbres jeunes ne peut être réalisé que lorsque le périmètre du tronc atteint 70 cm et qu’il a au moins 25 ans. Par la suite l’écorçage doit être effectué tous les 9 ans.

Un peu d’histoire

Les nefs du XVIe siècle, qui s’aventuraient sur des mers inexplorées, étaient connues comme « les nefs de liège », tellement était grande la quantité de liens, de bancs, de coffres, de jattes, de gamelles, de chaussures et d’autres objets sculptés à partir de l’écorce du liège.

L’innovation déterminante de l’industrie du liège a eu lieu dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. C’est le célèbre ecclésiastique Dom Pérignon, maître sommelier de l’abbaye de Hautvillers, qui a adopté le liège pour boucher les bouteilles de vin mousseux de la région Champagne. Le bouchon de liège a alors révélé sa capacité incomparable à conserver les qualités des vins.

La composition chimique du liège

Composants des parois des cellules contribuant à la définition de la texture du liège.

%

POLYSACCHARIDES

Composés qui déterminent la couleur.

%

TANINS

%

SUBERINE

Principal composant des parois des cellules du liège, responsable de son élasticité.

%

LIGNINE

Elément contribuant à la liaison entre les divers composants

%

CEROIDES

Composés hydrophobes assurant l’imperméabilité.

Minéraux, eau, glycérine et autres

%

DIVERS

Les qualités du liège Seacork

Imperméable

Les apparences sont trompeuses. Le liège laisse passer l’air mais pas les liquides. Pensez aux bouchons des bouteilles de vin.

Elastique

…mais de dimension stable

Résistant à l'usure

Le fait d’être souple est trompeur. Peu d’essences de bois sont aussi durables.

Anti-dérapant

Mouillé le liège possède des propriétés anti-dérapantes exceptionnelles. Il deviendra un élément de sécurité incontournable dans les endroits humides (ponts de bateaux, douches, baignoires, piscines, etc.

Léger

La légèreté du liège fait en sort que nos revêtements soient les plus légers que l’on puisse espérer.

Isolant thermique et phonique

Ses caractéristiques naturelles permettent d’améliorer considérablement le confort de toutes ses applications.

Imputrescible

Il ne craint ni l’eau ni les températures extrêmes et reste insensible aux différents produits chimiques couramment utilisés. (Nous en avons testé des centaines de produits des pays « avancés »

Les résines

les plus écologiques possibles.

Informations légales

Conditions de vente

Politique de confidentialité

Contact